Archives de Catégorie: Poésie

Célia

Célia a des bras :
Je ne vous dis pas !
Elle aime l’ananas
Mais elle n’avale pas !

Des oeufs sur le plat
Je n’vous parlerai pas :
Célia n’en a pas
Et je n’m’en plains pas !

Quand elle lance sa flèche
En tendant le bras,
Son corps élastique
Me rend magenta !

Célia a tout pour
Rendre un mec gaga :
J’espère juste qu’un jour
Elle le trouvera !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie

When she slips into bed

tumblr_nfqw9daEcV1t0a8apo1_500

 

I feel her as she slips into bed.
She doesn’t say a single word
Instead
She kisses my neck and
With her finger, begins writing today’s journal entry between my shoulders.
Sharing her day across my skin.
The good and bad stretching down my spine.
And when she’s done,
I’m rolled onto my back and she slowly climbs on.
I sweat her words into the sheets.

(unknown tumblr poet)

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

Sophie

Sophie, ma mie,
Regorge d’énergie.
Sophie allie
Sagesse et bonhomie.

Sophie a un grand coeur
Et plus d’un soupirant;
Elle ne rechigne pas au labeur
Du haut de ses cinquante-quatre ans.

Sophie, avec philosophie,
Vainc la cacophonie.
Elle est ambassadrice
De la francophonie.

Sophie a toute la sympathie
De Pierre Arbalestrie.

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie

B.B.

serge-gainsbourg-3

Une nuit que j’étais
A me morfondre
Dans quelque pub anglais
Du coeur de Londres
Parcourant l’Amour Monstre de Pauwels
Me vint une vision
Dans l’eau de Seltz

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Tandis que des médailles
D’impérator
Font briller à sa taille
Le bronze et l’or
Le platine lui grave
D’un cercle froid
La marque des esclaves
A chaque doigt

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Une nuit que j’étais
A me morfondre
Dans quelque pub anglais
Du coeur de Londres
Parcourant l’Amour Monstre de Pauwels
Me vint une vision
Dans l’eau de Seltz

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Tandis que des médailles
D’impérator
Font briller à sa taille
Le bronze et l’or
Le platine lui grave
D’un cercle froid
La marque des esclaves
A chaque doigt

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Poster un commentaire

Classé dans Musique, Poésie

Nancy

Art du récit,
Péripéties,
Acrobaties,
J’en balbutie !

Tes facéties,
Ta minutie,
Cette idiotie
Que tu conchies !

L’âme roussie
Par les soucis ?
Soyons concis :
Peu t’en soucie !

Quand tu souris,
Je me fais chat;
Quand tu m’oublies
Je me fais là,
Nancy !

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie

Cécile

10985520_738055502976379_7357874947389115378_n

 

Alors que je t’effeuille, Cécile,
M’agace la rêverie futile
D’une plante à la beauté gracile,
Evoquée par ton ardeur fragile.

Lors que je te dénude, Cécile,
Je pense à la petite mariée,
Fleur de sorcière, sessile,
Déesse des papavéracées!

Alors que je t’enlace, féline,
Les pétales chus de ton échine,
Ton parfum, grisant d’aubépine,
Tel le bourdon je te butine!

Lorsque enfin je deviens, Cécile,
Echauffé par ta cafféine,
Parmi les senteurs de cyprine,
J’entre en toi, mon érectile!

 

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie

Lo Noiw’ (work in progress)

Ayant récemment rencontré et discuté avec deux des protagonistes ayant participé à la lutte contre la création d’un barrage sur l’Eau Noire, prévu en plein Couvin, j’ai décidé de me remettre à mon plus ambitieux projet en rimes, à savoir un poème contant l’histoire de cette rivière, depuis sa source jusqu’à sa jonction avec l’Eau Blanche pour former le Viroin. Pour moi qui ne dépasse jamais les 20 lignes, ce poème qui devrait être au moins quatre fois plus long est mon Everest couvinois. Ne vous attendez donc pas à ce qu’il soit fini de si tôt, surtout que je dois maintenant essayer de le transformer en paroles pour une chanson que mettrait en musique Mimile, conseiller communal local et l’une des deux personnes directement impliquée dans la lutte contre ce projet de barrage !

L’Eau Noire, à l’endroit où était censé se dresser le barrage

 

Voici où j’en étais resté l’été dernier :

Née d’une chapelle
Proche de Rocroi,
Ton eau jouvencelle
En pays françois

Sert de frontière
A deux Etats,
Puis toute entière
Tu te déploies

En terres belges,
A Nimelette.
Entre tes berges,
Une arbalète.

1 commentaire

Classé dans Plume, Poésie

Aurélie

A fredonner sur l’air du « Goodbye, Emmanuelle » de Serge Gainsbourg.

Aurélie aime
Les baisers et les béhèmes,
Aurélie aime
Enclencher la cinquième,

 
Aurélie aime
Travailler au barème,
Aurélie aime
Quand on sème,

 

Aurélie aime
Bracelets et diadèmes,
Aurélie aime
Aspirer le « h » de harem,

 
Aurélie aime
Qu’on lui ponde un poème,
Aurélie aime
Qu’on lui dise des « Je t’aime ».

1 commentaire

Classé dans Plume, Poésie

R Libre

tumblr_oubyeuhP0g1t29wmxo4_540

 

Un seul regard à ta toison
Et me voilà en pâmoison.
Naufragé trop près de ton phare,
Désemparé par son regard
Et ce sourire goguenard,
Que les yeux pers forcent à croire.
La candeur de ta langue assassine
Invite à des caresses coquines.

La sautillance vernale
De tes jambes,
L’opulence estivale
De ta taille,
La rousseur automnale
De tes bras,
Auront-elles raison
De mon hibernation ?

 

 

2 Commentaires

Classé dans Plume, Poésie

Le poison

Le vin sait revêtir le plus sordide bouge
D’un luxe miraculeux,
Et fait sortir plus d’un portique fabuleux
Dans l’or de sa vapeur rouge,
Comme un soleil couchant dans un ciel nébuleux.

L’opium agrandit ce qui n’a pas de borne,
Allonge l’illimité,
Approfondit le temps, creuse la volupté,
Et de plaisirs noirs et mornes
Remplit l’âme au-delà de sa capacité.

Tout cela ne vaut pas le poison qui découle
De tes yeux, de tes yeux verts,
Lacs où mon âme tremble et se voit à l’envers…
Mes songes viennent en foule
Pour se désaltérer à ces gouffres amers.

Tout cela ne vaut pas le terrible prodige
De ta salive qui mord,
Qui plonge dans l’oubli mon âme sans remord,
Et, charriant le vertige,
La roule défaillante aux rives de la mort !

Charles Baudelaire.

Poster un commentaire

Classé dans Poésie