Profession : macro-photographe

21230870_459128324474028_2014219300207797921_n

 

J’ai découvert le photographe ukrainien Vyacheslav Mishchenko il y a de cela plus ou moins 3 ans sur Facebook, grâce à quelques unes de ses macro-photographies consacrées aux … escargots.  Et croyez-moi sur parole, la majorité d’entre vous risque d’hésiter avant d’écraser (ou de manger : horreur !) l’un de ces gracieux gastéropodes après avoir vu son travail.

Depuis lors, j’ai attentivement suivi sur Fessebouc  cet artiste hors du commun, qui peut passer des heures allongé aux abords d’un marécage dans l’espoir de capturer l’un ou l’autre moment animalier magique.

S’il continue à être fasciné par les escargots, Vyacheslav a depuis élargi sa palette, comme vous le prouveront les illustrations suivantes, extraites de ma collection privée.

12805692_935609379887656_1734264081765765570_n

 

13010827_967460750035852_8149749827319457104_n

13244602_984621504986443_7008221555734485321_n

tumblr_oxn1y0T6lM1rmxahho1_540

22281570_1443428219105767_3415632865849424067_n

Mishchenko photographie aussi des paysages et des fleurs, mais c’est la vision qu’il nous donne du monde animal, inattendue et captivante, qui m’a conquis. Alors, prêt(e) à renoncer aux escargots ?

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Conte de fées

Célia

Célia a des bras :
Je ne vous dis pas !
Elle aime l’ananas
Mais elle n’avale pas !

Des oeufs sur le plat
Je n’vous parlerai pas :
Célia n’en a pas
Et je n’m’en plains pas !

Quand elle lance sa flèche
En tendant le bras,
Son corps élastique
Me rend magenta !

Célia a tout pour
Rendre un mec gaga :
J’espère juste qu’un jour
Elle le trouvera !

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie

When she slips into bed

tumblr_nfqw9daEcV1t0a8apo1_500

 

I feel her as she slips into bed.
She doesn’t say a single word
Instead
She kisses my neck and
With her finger, begins writing today’s journal entry between my shoulders.
Sharing her day across my skin.
The good and bad stretching down my spine.
And when she’s done,
I’m rolled onto my back and she slowly climbs on.
I sweat her words into the sheets.

(unknown tumblr poet)

Poster un commentaire

Classé dans Poésie

Sophie

Sophie, ma mie,
Regorge d’énergie.
Sophie allie
Sagesse et bonhomie.

Sophie a un grand coeur
Et plus d’un soupirant;
Elle ne rechigne pas au labeur
Du haut de ses cinquante-quatre ans.

Sophie, avec philosophie,
Vainc la cacophonie.
Elle est ambassadrice
De la francophonie.

Sophie a toute la sympathie
De Pierre Arbalestrie.

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie

There’s something

tumblr_pbs2f66Cr51xtrazfo3_500

 

There’s something about a man whose presence consumes the room. There is something in the way he carries himself. The way he smiles. That walk with purpose.

There’s something about the way his hand, so lightly placed, has the ability to lead anywhere he wishes to go. There is something about the tenderness in his eyes as he frequently looks at his woman, showing her she’s really all he sees. There’s something about the way he places himself in the line of any possible danger. How he so effectively protects – on instinct.

There is something about being that girl beside him. That girl who sparkles when she speaks. The girl who graciously follows where he will lead. There’s something about her eyes that follow his every move. Captivated. There’s something in the way he wraps an arm around her. Possessive. There’s something about the soft breath that escapes her lips that whispers of contentment.

There’s something about their connection. The way they move in tandem. There’s something about them that exudes devotion. There is something about the crowd that is oblivious to their bond. The crowd that moves about completely unaware of the beauty they pass. There’s something about their secret. There’s something about the link they hide in plain sight. There’s something you just can’t put your finger on. There’s something…

Poster un commentaire

Classé dans Extraits

Erotic litterature for nutters, episode 2.

Two years ago, I discovered the existence of an erotic litterature subcategory of a rather bizarre genre. I’ve recently discovered this strange genre seems to be in the middle of a boost, so I had to tell you about it. Some of the titles are just plain crazy (just like me !)

You can find a short resume of the books by clicking on their covers (which will open a new browser window). There are even extracts you can read – if you really have nothing better to do of your precious time !

Let’s start with Werecake (I’m not kidding!), by Rosa Steel. This artist lives in Sydney with her non-werecake lover and her two rats, who are named Cat & Dog (I promise you I’m still not kidding!)

47985b2887a5e2222922e40b1320244b5f06b080.jpeg

 

But the great star of this genre is obviously none other than Catherine Devore, so let’s talk about her, because this lady has many strings to her bow. For example, the following opus is targeted at lactation fanatics.

6639fa7eda3ab338c71413e88147f7a3484c8aae.jpeg

This one is for fantastic creature freaks, apparently

081cfa6db1c4741b32789be45a3715dc72c5ffca

And this one is for tentacle enthusiasts

bd68ab1e679ac7993c29c8883d8cd47f7ad09ca8

The resume of which is just hilarious, by the way (« June suddenly finds herself face-to-faceless mask with a tall, tentacled man who wants nothing more than to invade her every orifice »).

Catherine also touches on more « normal » erotica subcategories (gangbangs, costume fetishes …) of course, but the sexual adventures of a faceless tentacled man would seem to me quite irresistible in comparison.

 

There are also « fantasy fantasies »,

f019720e28639f5efc6ff54cbee1b9fe7b88e324

 

pirate stories,

Print

 

to sum it up, it’s a real

382bd55b0e549705fa7ee96c35eedcd3fb6af576.png

Poster un commentaire

Classé dans WTF

B.B.

serge-gainsbourg-3

Une nuit que j’étais
A me morfondre
Dans quelque pub anglais
Du coeur de Londres
Parcourant l’Amour Monstre de Pauwels
Me vint une vision
Dans l’eau de Seltz

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Tandis que des médailles
D’impérator
Font briller à sa taille
Le bronze et l’or
Le platine lui grave
D’un cercle froid
La marque des esclaves
A chaque doigt

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Une nuit que j’étais
A me morfondre
Dans quelque pub anglais
Du coeur de Londres
Parcourant l’Amour Monstre de Pauwels
Me vint une vision
Dans l’eau de Seltz

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Tandis que des médailles
D’impérator
Font briller à sa taille
Le bronze et l’or
Le platine lui grave
D’un cercle froid
La marque des esclaves
A chaque doigt

B Initials
B Initals
B Initials
B.B.

Poster un commentaire

Classé dans Musique, Poésie

Nancy

Art du récit,
Péripéties,
Acrobaties,
J’en balbutie !

Tes facéties,
Ta minutie,
Cette idiotie
Que tu conchies !

L’âme roussie
Par les soucis ?
Soyons concis :
Peu t’en soucie !

Quand tu souris,
Je me fais chat;
Quand tu m’oublies
Je me fais là,
Nancy !

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie

Crash

crash

Réalisateur : David Cronenberg
Scénario : David Cronenberg, d’après l’œuvre de J. G. Ballard
Genre : drame, thriller érotique
Distribution : James Spader, Deborah Kara Unger, Elias Koteas, Holly Hunter, Rosanna Arquette.

Synopsis
James et Catherine Ballard aiment épicer leur vie sexuelle en couchant avec d’autres partenaires, pour ensuite se titiller les sens en se racontant leurs ébats respectifs. Mais lorsque James a un grave accident de voiture, une collision frontale qui le laisse gravement blessé, leurs vies vont changer.

James rencontre Helen Remington, dont il a tué le mari lors du crash, à l’hôpital et, grâce à elle, va être introduit dans une secte qui considère les accidents de voiture comme le seul moyen restant d’entrer en contact avec les autres et, donc, de jouir.

Les membres de la secte portent leurs cicatrices et mutilations comme des médailles, vénèrent et tentent de reconstituer les accidents de voitures célèbres, comme celui de James Dean (dans le livre, le personnage de Koteas a pour but ultime une collision frontale avec une actrice célèbre, dans laquelle il la tuerait pour son dernier orgasme !)

James (véritable nom de l’auteur du livre sur lequel est basé le scénario) va petit à petit devenir, lui aussi, un fétichiste du crash.

Avis personnel

Un des meilleurs films de Cronenberg (probablement mon réalisateur préféré), avec eXistenZ et Vidéodrome (au thème lui aussi très fétichiste). James Spader et Elias Koteas sont aussi à leur top niveau, ce qui ne gâte rien.

Bande annonce

Poster un commentaire

Classé dans 1 livre 1 film, Cinéma, SF

Cécile

10985520_738055502976379_7357874947389115378_n

 

Alors que je t’effeuille, Cécile,
M’agace la rêverie futile
D’une plante à la beauté gracile,
Evoquée par ton ardeur fragile.

Lors que je te dénude, Cécile,
Je pense à la petite mariée,
Fleur de sorcière, sessile,
Déesse des papavéracées!

Alors que je t’enlace, féline,
Les pétales chus de ton échine,
Ton parfum, grisant d’aubépine,
Tel le bourdon je te butine!

Lorsque enfin je deviens, Cécile,
Echauffé par ta cafféine,
Parmi les senteurs de cyprine,
J’entre en toi, mon érectile!

 

Poster un commentaire

Classé dans Plume, Poésie