Dow Jones en baisse

Quand on rencontre leurs yeux pour la première fois ils sont tout compréhensifs; les rires pullulent comme des puces de mer; puis, Seigneur, le temps s’écoule et les fuites apparaissent. Elles présentent des EXIGENCES. Et ce qu’elles exigent est contraire à tout ce que vous êtes, ou pourriez être.

Bizarre est la pensée qu’elles n’ont jamais rien lu de ce que vous avez écrit, pas lu du tout, ou pire, si elles l’ont fait, elles sont venues pour vous SAUVER. Ce qui signifie vous rendre comme les autres, entre-temps, elles vous sucent jusqu’à la moelle et vous enroulent dans un million de toiles d’araignée, et comme vous êtes une personne sensible vous ne pouvez pas vous empêcher de vous rappeler les bons moments ou les moments qui vous semblaient bons.

Vous vous retrouvez de nouveau seul dans votre chambre à vous empoigner les tripes en disant, oh, merde, non, ça va pas recommencer.

On aurait du savoir.
Peut-être qu’on voulait une chance barbe à papa, peut-être qu’on croyait. Quelles saloperies.
On croyait comme les chiens croient.

(Charles Bukowski)

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Ecrivain, Extraits, Roman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s