Entretien

(…) ma mère nous avait souvent mises en garde, moi et mes soeurs. De temps en temps, elle nous réunissait toutes les trois et nous débitait de longs discours féministes. Ils commencèrent alors qu’Ida n’avait que trois ans et moi cinq. Siv avait douze ans et était la seule à comprendre un tant soit peu ce dont maman parlait au cours des premières années.

Prenez garde à ne pas avoir d’enfants avant d’avoir acquis votre autonomie, nous enjoignait parfois ma mère. Veillez à ne pas dépendre d’un homme que ce soit d’un point de vue économique, intellectuel ou émotionnel. Ne tombez pas dans ce piège !

Tomber dans un piège devint ma plus grande peur. Au départ, ce fut une peur très concrète. Je regardais soigneusement s’il n’y en avait pas dans mon environnement et je ne m’aventurais qu’à contrecoeur dans les passages étroits et les pièces closes comme, par exemple, les ascenseurs et les avions, de peur d’y trouver un homme qui menacerait de m’entretenir ! Je ne savais pas vraiment ce qu’entretenir signifiait mais j’étais sûre que c’était très douloureux et qu’on pouvait en mourir.

extrait de L’Unité, de Ninni Holmqvist.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Roman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s