Canicule

Nous vivons une canicule
Qui fait flétrir les renoncules,
S’évaporer les molécules
D’humidité d’leurs pédoncules.

Mais toi, je sais, c’est ridicule,
Tu m’fais frémir le ventricule!
J’en pince pour ton matricule.
Je te tiens dans mon réticule,

Mais si tout l’temps tu gesticules,
Que tu avances, que tu recules,
En me parlant de tentacules,
Comment veux-tu que j’t’inocule ?

Publicités

1 commentaire

Classé dans Plume, Poésie

Une réponse à “Canicule

  1. gima46

    Merci libellule

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s