La Belle au Bois Dormant

La Belle au Bois Dormant, avant d’être adapté par Charles Perrault, s’appelait Sole, Luna, e Talia. Cette version originale, écrite par Giambattista Basille et publiée en 1634, est bien différente de celle que nous connaissons. Dans l’édition de Basille, Talia est la fille d’un noble important, à qui les diseurs de bonne aventure ont prédit qu’il arriverait malheur à cause d’une pièce de lin. Bien que son père ait interdit la présence de tout ce qui ressemblerait, de près ou de loin, à du lin dans la région, Talia finit bien entendu par s’en coincer un filament dans le doigt et en meurt. Son père la pleure, l’enterre dans un mausolée et, assez rapidement, passe à autre chose.

Quelque temps s’écoule et un roi vient à passer par là. Voyant Talia endormie ou morte, il la déplace du trône qu’elle occupait vers le lit et lui fait l’amour. Il a des relations sexuelles avec une personne morte ou inconsciente, puis s’en va. Clairement pas le Prince Charmant que nous connaissons. Un peu plus tard, il se souvient d’elle et retourne la voir – à nouveau pris d’une envie de viol, peut-être ? – et la trouve éveillée et mère de jumeaux. Apparemment, l’un des bébés, n’arrivant pas à trouver le sein, aurait sucé le traître filament de lin coincé dans le doigt de Talia, ce qui l’aurait réveillée. Ce que n’avait pas réussi à faire une grossesse suivie d’un double accouchement : méfiez-vous du lin !

La femme du roi (oui, il était marié) apprend tout cela et ordonne qu’on tue les enfants pour les cuire et les livrer en pâture au roi pour le punir, puis condamne Talia à être brûlée vive (après le roi violeur, voici venir la reine pyromane). Le roi félon l’apprend à temps, sauve Talia et découvre que le cuistot lui a en fait servi de l’agneau (Youpie !). Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants…

Ma source, pour ceux qui voudraient en savoir plus :

http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Soleil,_la_Lune_et_Thalie

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Conte de fées

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s